02 août 2012

Le début de la fin dans les falaises du Cap Blanc-Nez...



Les Mouettes tridactyles du cap Blanc-Nez quittent petit à petit les falaises qu'elles avaient retrouvé à la mi-février. Voici en quelques lignes un petit résumé de la reproduction de cette espèce qui regagne la terre ferme dans le seul but de se reproduire, le reste du temps, nos oiseaux se dispersent dans l'Atlantique nord. Les Mouettes tridactyles construisent un nid constitué essentiellement de terre, d'algues et d'herbe. Si il n'a pas été détruit durant l'hiver et si il n'est rien arrivé de particulier au couple, il sera  en règle générale utilisé d'année en année par les mêmes oiseaux comme en témoignent certains nids de la colonie "urbaine " de Boulogne sur Mer, dont la hauteur atteint pratiquement un mètre. Dans les falaises du Cap Blanc-Nez, les premières pontes ont été observées cette année à la mi-mai, alors même qu'elles peuvent débuter dès la fin avril et se poursuivre jusqu'au mois de juin. Contrairement au Fulmar boréal où l'on observe un fort synchronisme tout au long  de la période de reproduction, il n'en est rien chez la Mouette tridactyle qui montre souvent une forte variation interannuelle ou entre les colonies. La ponte comprend 1 à 3 oeufs (souvent 2) dont l'incubation dure environ 28 jours. Les jeunes prendront leur envol au terme d'environ 42 jours passés dans le nid qu'ils fréquenteront encore pendant une à deux semaines après avoir fait le grand saut. Les falaises du Cap Blanc-Nez seront désertées d'ici la fin du mois d'août.











Rien à voir avec le reste, mais nous l'avons croisé chemin faisant et nous avons l'habitude de passer de la Tridac au Fulmar sans transition ;-)

















15 commentaires:

  1. Merci pour ses très jolies photos et pour les commentaires instrutifs.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un rêve de visiter votre blog
    On s'imagine volant à leur côté
    une immense paix s'imprègne en mon âme, la nature a des atouts que nuls humains ne saurait donner...
    Merci à vous deux, merci...Sourires!
    Douce soirée
    Bisous bleus
    Gisèle

    RépondreSupprimer
  3. Hola amigos como siempre un bello documento y unas maravillosas fotografias felicidades por vuestro trabajo y vuestros comentarios,me despido de vosotros hasta Septiembre ya os contare marcho a Filipinas espero que haga buen tiempo y pueda observar aves,feliz verano y hasta pronto.
    Vuestro amigo Miguel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hola Miguel,
      Muchas gracias por vuestro comentario. Buenas vacaciones, y buenas observacíones. Quedamos las fotografías del viaje!!! :)
      Hasta pronto

      Supprimer
  4. Super comme d'habitude !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci braz.
      Dis-nous pas que tu es encore en Bretagne !!! ;-)

      Supprimer
  5. As fotos e as aves sÃo lindas! Parabéns...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you for visiting us on "Les Fous du Cap". Your pictures are beautiful ;-)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Merci de nous avoir rendu visite sur "Les Fous du Cap" et d'y avoir laissé un petit message. C'est toujours un plaisir de visiter en photos Paris et ses environs ;-)

      Supprimer
  7. Such an unusual seagull, very beautiful!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olga thank you for visiting us on "Les Fous du Cap". Good weekend. Sincerely ;-)

      Supprimer
  8. How sweet this gulls are! White and clean.
    Lovely photos of this birds!
    Greetings Pia in Sweden

    RépondreSupprimer
  9. Hi there - great pictures of these fine little gulls. I used to watch them when the nested on the window ledges of an old factory in Newcastle in the UK. It was one of the few places in the world where they did not nest of sea cliffs.

    Cheers and thanks for linking with WBW - Stewart M

    RépondreSupprimer
  10. All the way down to the beetle bug, these Gull images are absolutely brilliant. I love the softness they hold, yet clarity is never lost, just a beautiful series you have shared~

    RépondreSupprimer